Cas pratiques

Témoignages de praticiens

Retour sur la consultation de Monsieur K., 36 ans

Je rencontre Monsieur K. pour la première fois sur son lieu de travail, à l’occasion d’une action de prise en charge des employés de l’entreprise en microkinésithérapie.

Il travaille en 2 x 8 dans cette société de reliure semi-industrielle. Il présente des tendinites des 2 coudes particulièrement révélée par les gestes professionnels qu’il est amené à effectuer quotidiennement (TMS).

Au cours de la séance, je retrouve effectivement un blocage sur la voie N°2, ensemble ostéo articulaire et musculaire associant les muscles lisses qui tapissent le colon, aux 3e et 4e vertèbres cervicales, ainsi qu’à tout un ensemble musculaire. Je retrouve particulièrement une perte de la micromobilité des muscles 1er et 2e radiaux, extenseurs du poignet. Le déroulement de la séance me permets de constater une influence importante des perturbations du gros intestin sur ces symptômes, elles-même sous dépendance d’un état de stress important que me confirme mon patient qui m’explique qu’il est actuellement en pleine séparation.

Je m’attache donc à travailler sur ces 3 facteurs d’étiologies (mécanique, viscérale, et nerveux) pour finalement détendre les muscles concernés.

3 semaines plus tard, je recroise Monsieur K. Il me remercie pour cette séance, s’est senti considérablement soulagé de ses douleurs aux coudes, mais aussi, et de façon plus inattendue pour lui, de ses maux de ventres.

Un moment rare

Bel échange aujourd’hui avec une petite crevette de 31 jours qui m’était amenée pour des tensions, des pleurs fréquents, et visiblement des problèmes de constipation. Un vrai moment de plaisir et de communication non verbale avec ce bébé au bidon tout tendu qui réagissait à chaque stimulation manuelle tantôt par des mimiques de bien être, de profonds étirements et même un joli pet m’indiquant que j’œuvrais dans le bon sens. Ses petits yeux tout ronds s’ouvraient furtivement, me regardaient, puis repartaient vers un profond sommeil ponctué de marques de béatitude.

Un bon moment qui restera dans mes souvenirs, sûrement pas dans les siens… Un grand merci cependant pour cet instant, en souhaitant qu’il lui aura été bénéfique.

NB : n’en déduisez pas que ça se passe toujours comme ça… 🙂