Les consultations

Comment se passe une séance de microkinésithérapie ?

Une séance de microkinésithérapie dure environ 30 minutes. La personne traitée reste habillée. La séance se fait idéalement en position allongée.

La personne explique les motifs de sa consultation, puis le thérapeute l’ausculte avec ses mains à la recherche des causes responsables des symptômes évoqués : c’est la mise en évidence des cicatrices pathogènes. Le praticien va ensuite chercher les répercussions qui en découlent et leurs localisations dans le corps, puis s’attachera à stimuler certaines zones ou certains points parfaitement cartographiés de l’organisme afin d’induire leur élimination.

Il est possible que, dans les deux ou trois jours qui suivent la séance, apparaissent certaines réactions physiques ou nerveuses, se limitant le plus souvent à de la fatigue. Il est conseillé de boire beaucoup d’eau pour augmenter le fonctionnement des reins et favoriser le processus d’élimination.

La « remise en route » proprement dite, c’est-à-dire l’amélioration progressive des perturbations détectées, se fait sur le mois suivant la séance.

Quelle fréquence ?

En traitement initial, deux à trois séances espacées d’un mois peuvent être nécessaires pour obtenir un bon équilibre de l’organisme.

Par la suite, il est possible de réaliser une séance dès l’apparition d’un symptôme ou d’un problème donné.

Il est également important de prévenir une trop forte accumulation qui pourrait nuire à l’équilibre obtenu, et relancer les symptômes initiaux. Ainsi, une à deux séances annuelles peuvent ainsi vous être conseillées à titre prophylactique.